file1

Maya Ombasic est la lauréate 2017 du « Prix international du livre Des racines et des mots ». Ce prix lui a été remis à la Médiathèque Jean Lévy de Lille, devant une salle comble.

Coup de coeur du Salon du Livre des Balkans 2017 à Paris, Mostarghia, est un livre poignant que Maya dédie à son père, décédé d’un mal qu’elle nomme la mostarghia.

La mostarghia, c’est la nostalgie dévorante dont cet homme a souffert depuis qu’il a dû quitter sa ville, Mostar. À ce peintre écorché à l’âme slave qui ne s’est jamais remis d’être arraché à sa terre, sa fille Maya rend ici un hommage entre tragique et burlesque, à son image.