ApatrideApatride
Shumona Sinha
Éditions de l’Olivier  2017

Esha a quitté Calcutta pour s’installer à Paris, la ville dont elle rêvait. Or, d’année en année les déceptions s’accumulent, tout devient plus sombre et plus violent autour d’elle. Elle s’épuise dans d’innombrables batailles, et ne se sent plus en sécurité.
Issue d’une famille de paysans pauvres, Mina vit près de Calcutta. Par ignorance, ou par crédulité, elle est entraînée à la fois dans un mouvement d’insurrection paysanne qui la dépasse et dans une passion irraisonnée pour son cousin Sam, qui lui fait commettre l’irréparable.
Les destins de Mina et d’Esha se répondent dans ce roman qui ne ménage ni notre société ni la société indienne. L’écriture de Shumona Sinha est animée par la colère, une colère éloquente, aux images aussi suggestives que puissantes.


eux et nousEux et nous
Bahiyyih Nakhjavani
Actes Sud 2016

Quand Bibijan, bientôt octogénaire, se résout enfin, sous la pression de ses deux filles, à quitter Téhéran, elle a pour destination Los Angeles, siège d’une vaste communauté iranienne en exil, où son aînée, Goli, a fondé une effrayante famille qui se veut plus américaine que nature. Mais la vieille dame n’est pas davantage attirée par Paris, où vit sa cadette, Lili, artiste conceptuelle bohème, dont sa mère a découvert non sans répulsion l’appartement incommode sous les toits d’une décevante Ville Lumière. Armée de la précieuse “carte verte” dont chacun ne cesse en vain de lui vanter les vertus, Bibijan, qui ne vit plus, de fait, que pour connaître le sort de son fils, Ali, mystérieusement disparu dans les montagnes kurdes, navigue, ballottée entre ses filles qui se disputent son destin, dans les décors d’un Occident dont l’a d’emblée révulsée le matérialisme éhonté qui semble avoir gravement contaminé l’exil de ses compatriotes.


danse araignéeLa danse de l’araignée
Laura Alcoba
Gallimard 2017

On retrouve dans La danse de l’araignée la tonalité légère et acidulée qui faisait tout le charme de Manèges – la jeune narratrice racontait alors son enfance en Argentine au temps de la dictature – comme du Bleu des abeilles, qui retraçait son arrivée en banlieue parisienne et l’apprentissage émerveillé de la langue française.
Ici, c’est le temps de l’adolescence qui est évoqué. Ses bouleversements troublants et la correspondance régulière avec le père emprisonné tissent une toile subtile où présent, passé et imaginaire prennent tour à tour le dessus.


rosa masurL’étrange mémoire de Rosa Masur 
Vladimir Vertlib
Métailié 2016

Pour son 750e anniversaire, la petite ville de Gigricht en Allemagne décide de favoriser l’intégration des étrangers : 5000 marks sont offerts à ceux qui auraient quelque chose d’intéressant à raconter. Rosa Masur, vieille Juive russe à qui on ne la fait pas et dotée d’un sens de l’humour à toute épreuve, se porte candidate. Elle a l’anecdote du siècle.


Marx Poupée

Marx et la poupée
Maryam Madjidi
Le Nouvel Attila 2017

Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint avec sa mère son père en exil à Paris. À travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l’abandon du pays, l’éloignement de sa famille, la perte de ses jouets – donnés aux enfants de Téhéran sous l’injonction de ses parents communistes -, l’effacement progressif du persan au profit du français qu’elle va tour à tour rejeter, puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale.


rapatriésRapatriés
Néhémy Pierre-Dahomey
Seuil 2017

Belliqueuse Louissaint, jeune haïtienne au caractère intrépide, tente une traversée clandestine de la mer des Caraïbes pour rejoindre les États-Unis. Le voyage échoue. Elle y laisse un enfant. De retour sur le sol natal, elle est forcée de s’installer sur une terre désolée, réservée par l’état aux clandestins infortunés. L’endroit est baptisé Rapatriés. Les conditions de vie dans ce lotissement de boat people contraignent Belli à un choix déchirant : elle fait adopter ses deux filles, Bélial et Luciole.
Bélial vivra en France sous la tutelle de Pauline, une employée d’ONG qui voit en l’enfant une nouvelle raison de vivre. Quant à Luciole, elle disparaît dans les vastes confins de l’Amérique du Nord. Plus tard, l’une des deux jeunes filles reviendra en Haïti, mais quand se présentera le moment des retrouvailles, un ultime exil aura marqué leur mère

 


Colombe moineauLa colombe et le moineau
Khaled Osman
Vents d’ailleurs 2016

Égyptien établi en France depuis longtemps, Samir enseigne la civilisation arabe à la Sorbonne. Ayant coupé les ponts avec son pays d’origine, il est bien installé dans sa vie parisienne avec sa compagne Hélène, et se passionne pour son sujet de thèse, l’expédition de Bonaparte en Égypte. Un appel nocturne reçu depuis la place Tahrir, lors du soulèvement populaire, va brusquement ébranler sa tranquillité. Il lui faut de toute urgence partir à la recherche de Lamia, une jeune femme liée à son passé égyptien. Venue à Paris pour suivre sa vocation de peintre, elle semble y avoir mené une vie flamboyante et mystérieuse, mais Samir a complètement perdu sa trace et ses recherches se révèlent ardues…


Opticien de LampedusaL’opticien de Lampedusa
Emma-Jane Kirby
Éditions des Équateurs 2016

La cinquantaine, l’opticien de Lampedusa est un homme ordinaire. Avec sa femme, il tient l’unique magasin d’optique de l’île. Ils aiment les sardines grillées, les apéros en terrasse et les sorties en bateau sur les eaux calmes autour de leur petite île paradisiaque.Il nous ressemble. Il est consciencieux, s’inquiète pour l’avenir de ses deux fils, la survie de son petit commerce. Ce n’est pas un héros. Et son histoire n’est pas un conte de fées mais une tragédie : la découverte d’hommes, de femmes, d’enfants se débattant dans l’eau, les visages happés par les vagues, parce qu’ils fuient leur pays, les persécutions et la tyrannie.


viVi
Kim Thuy
Liana Levi 2016
Au temps de l’Indochine, le domaine de la famille Lê Van An englobe d’immenses terres et une vaste demeure où s’affairent près de trente domestiques. C’est là que naît le père de Vi, avec le destin d’un prince comblé que l’histoire va déchoir de son royaume. Dans l’ombre dévolue aux femmes, son épouse dirige d’une main de fer l’exploitation fragilisée par les réformes, puis la guerre. Lorsque Vi voit le jour, le dix-septième parallèle sépare déjà le Nord du Sud. La réunification et la chasse aux possédants l’obligent à fuir son pays sur un bateau de fortune. En quittant Saigon pour Montréal, celle dont le prénom signifie «minuscule» et «précieuse» devra apprendre à apprivoiser la grande vie et ses tumultes. Et à saisir les hasards qui lui ouvriront à nouveau, un jour, les portes du pays natal.
la-femme-au-colt-45La femme au colt 45
Marie Redonnet
Le Tripode 2016

L’Azirie est tombé sous le joug d’une dictature. Lora Sander décide de fuir le pays. Sa vie de comédienne est devenue impossible. Elle prend le chemin de l’exil et rejoint l’Etat limitrophe de Santarie, munie de son colt 45.


orientL’orient derrière soi
André tubeuf
Actes Sud 2016
Qui n’a rêvé l’Orient devant soi, au bout de son désir ? Le jeune André, né à Smyrne de parents français, a connu cet Orient pluriel et chatoyant, grandissant entre la Turquie, la Syrie et le Liban, au gré des affectations professionnelles paternelles et des alliances familiales : la mer Noire, Stamboul, Alep, Beyrouth comme autant d’étapes d’une irrésistible expulsion. À la fois gosse d’ici et Français de l’étranger, André “s’incorpore” du mieux qu’il peut dans le petit clan des enfants d’expatriés, avant de regagner la France avec l’étrange impression, au contraire, de s’exiler…

premieresneigesPremières neiges sur Pondichéry 
Hubert Haddad
Éditions Zulma 2017

Violoniste virtuose, fervent de musique klezmer autant que du répertoire classique, Hochéa Meintzel accepte l’invitation d’un festival de musique carnatique à Chennai, en Inde du Sud. Blessé dans sa chair par un attentat, c’est avec l’intention de ne plus revenir qu’il quitte Jérusalem.
Comme aimanté par les circonstances, après une cahotante équipée qui le mène de Pondichéry à la côte de Malabar, en passant par un ranch de montagne aux frontières du Kerala, il trouve refuge à Fort Cochin, un soir de tempête, au sein de l’antique synagogue bleue. Parce que la grande prière exige un minyan, quorum de dix fidèles, ceux qui sont encore là supplient Hochéa d’être des leurs. Avec la promesse de lui raconter l’histoire ancestrale des juifs de Kochi…
Porté par les figures de Samra, sa fille adoptive, et de Mutuswami, la jeune musicienne qui le guide et l’accompagne, Hochéa s’en remet à un enchaînement de hasards, quitte à affronter une part occultée de sa vie – et l’intuition d’un autre monde, d’une autre histoire, d’un autre exil.


 

gabachoGabacho
Aura Xilonen
Liana Levi 2017

Liborio n’a rien à perdre et peur de rien. Enfant des rues, il a fui son Mexique natal et traversé la frontière au péril de sa vie à la poursuite du rêve américain. Narrateur de sa propre histoire, il raconte ses galères de jeune clandestin qui croise sur sa route des gens parfois bienveillants et d’autres qui veulent sa peau. Dans la ville du sud des États-Unis où il s’est réfugié, il trouve un petit boulot dans une librairie hispanique, lit tout ce qui lui tombe sous la main, fantasme sur la jolie voisine et ne craint pas la bagarre… Récit aussi émouvant qu’hilarant, Gabacho raconte l’histoire d’un garçon qui tente de se faire une place à coups de poing et de mots. Un roman d’initiation mené tambour battant et porté par une écriture ébouriffante.


langueDans quelle langue est-ce que je rêve ?
Elena Lappin
Éditions de l’Olivier 2017

Il y a 15 ans, un soir de février, Elena Lappin, qui vit à Londres avec son mari et ses enfants, reçoit un étrange coup de téléphone en provenance de Moscou : un homme qui prétend être son oncle lui révèle que son père « officiel » n’est pas son vrai père. C’est le début d’une incroyable enquête qui, de la Russie à la Tchécoslovaquie, de l’Allemagne à Israël, jusqu’au Canada et aux U.S.A., la conduit à repenser complètement son histoire. Celle d’une famille de Juifs émigrés, où l’on parle 5 langues, qui représentent, à leur manière, un moment de la mémoire de l’Europe.


manuel exilManuel d’exil
Velibor Čolić
Gallimard 2016

Après avoir déserté l’armée bosniaque, le narrateur se retrouve sans argent ni amis, ne parlant pas le français, dans un foyer pour réfugiés. Dans une langue poétique, pleine de fantaisie et d’humour, Velibor Čolić aborde un sujet d’une grande actualité et décrit sans apitoiement la condition des réfugiés, avec une ironie féroce et tendre.


partgauloisMa part de gaulois
Magyd Cherfi
 Actes Sud
2016

C’est l’année du baccalauréat pour Magyd, petit Beur de la rue Raphaël, quartiers nord de Toulouse. Une formalité pour les Français, un événement sis mi que pour l’“indigène”. Pensez donc, le premier bac arabe de la cité. Le bout d’un tunnel, l’apogée d’un long bras de fer avec la fatalité, sous l’incessante pres sion énamourée de la toute-puissante mère et les quolibets goguenards de la bande. Parce qu’il ne fait pas bon pas ser pour un “intello” après l’école, dans la périphérie du “vivre ensemble” – Magyd et ses inséparables, Samir le militant et Momo l’artiste de la tchatche, en font l’expérience au quotidien.


 

desorientaleDésorientale
Négar Djavadi
Liana Levi
2016

Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade. Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…


yankeeTunisian Yankee
Cécile Oumhani
Elyzad
2016

Qui est ce soldat blessé sur une route de l Oise en 1918, débarqué avec les troupes américaines ? Tunisien, épris de liberté, Daoud a quitté son pays pour échapper au poids de l autorité, celle du père et celle du protectorat français. Et c est à New York, dans le quartier bouillonnant de Little Syria qu il pose ses valises, et trouve (enfin) l amour. Mais la tourmente de l Histoire change le cours de ses rêves. Sa vie est un voyage foisonnant dans un siècle en plein essor, entre inventions merveilleuses et changements sociaux et politiques, de l héritage de l esclavage à la guerre des tranchées en passant par Ellis Island.


porte néantLes portes du néant
Samar Yazbek
Éditions Stock 2016
Figure de l’opposition au régime de Bachar al-Assad, Samar Yazbek est contrainte de quitter son pays tant aimé en juin 2011. Depuis son exil, elle ressent l’urgence de témoigner. Au mépris du danger, elle retourne clandestinement dans son pays, en s’infiltrant par une brèche dans la frontière turque. Trois voyages en enfer dans la région d’Idlib où elle vit de l’intérieur l’horreur de la guerre civile, aux côtés des activistes. Des premières manifestations pacifiques pour la démocratie, à la formation de l’Armée Syrienne Libre, jusqu’à l’émergence de l’État islamique, Samar Yazbek livre un témoignage courageux sur le quotidien des combattants, des enfants, des hommes et des femmes ordinaires qui luttent pour survivre. Elle dit l’odeur de la terre après l’explosion d’une bombe, l’effroi dans le regard des mères, les corps mutilés ; elle dit l’une des plus grandes tragédies du xxie siècle.

9782283028919-a2362Après l’hiver
Guadalupe Nettel
Éditions Buchet Chastel 2016

Claudio, exilé cubain de New York, a une seule passion : éviter les passions. Cecilia est une jeune Mexicaine mélancolique installée à Paris, vaguement étudiante, vaguement éprise de son voisin, mais complètement solitaire. Chapitre après chapitre, leurs voix singulières s’entremêlent et invitent le lecteur à les saisir dans tout ce qui fait leur être au monde : goûts, petites névroses, passé obsédant. Chacun d’eux traîne des deuils, des blessures, des ruptures. Lorsque le hasard les fait se rencontrer à Paris, nous attendons, haletants, de savoir si ces êtres de mots et de douleurs parviendront à s’aimer au-delà de leurs contradictions.


130269_couverture_Hres_0Des pierres dans ma poche
Kaouther Adimi
Éditions Le Seuil 2016

Si je réécrivais un peu l’histoire, je tairais les policiers devenus des vautours, la jeunesse égarée, le gouvernement appelant les terroristes au cessez-le-feu, les enfants qui ne jouent plus parce que les rêves les ont quittés trop vite. Je passerais sous silence mon grand-père à la tête vide, l’herbe desséchée par le soleil, les fourmis rouges dévoreuses de peau, les douches prises à minuit lorsqu’un peu d’eau coulait enfin du robinet. Je feindrais le bonheur de vivre désormais dans une ville étrangère, loin des amis d’enfance et de la lumière enveloppante d’Alger. J’oublierais les coups de fil incessants de ma mère qui se désespère de me savoir célibataire à trente ans. Resterait la perspective de revenir en Algérie avec l’image détestable des gens qui quittent leur pays sans remords pour vivre là-bas.


9782330075538La petite fille et le monde secret
Maren Uthaug
Éditions Actes Sud 2017
Risten passe les sept premières années de sa vie chez les Sames, peuple autochtone, tout au nord de la Norvège. Entre les disputes virulentes de ses parents et l’étrange froideur de sa mère, la petite fille trouve refuge auprès de sa grand-mère. Blottie sur ses genoux, elle écoute avec un mélange d’effroi et de fascination les inlassables mises en garde de celle-ci contre le monde souterrain et ses créatures maléfiques. La vieille femme lui apprend tout ce qu’un bon Same doit savoir sur ces êtres sournois qui logent dans les entrailles de la nature, comment démasquer ceux qui se cachent parmi les humains et se protéger contre eux. Aussi la fillette ne se sépare-t-elle jamais de ses amulettes et prend-elle soin de toujours faire le tour complet des gens pour vérifier qu’une queue ne dépasse pas de leurs vêtements.
Un jour, le père de Risten charge la voiture et lui explique qu’ils vont passer l’été chez sa nouvelle amie, dans le Sud du Danemark. En disant au revoir devant la maison, les yeux brouillés de larmes, Risten est loin de se douter qu’elle ne reverra plus jamais sa grand-mère. Et que plus de vingt ans vont s’écouler avant qu’elle ne retrouve sa mère.


9782343106915fLà-bas, c’est toujours loin
Corine Koch
Éditions L’Harmattan 2017

Septembre 1974. Au début, il y a un homme, seul sur une place, la nuit. Sahraan vient de loin ; il a la peau noire. Sur le terre-plein de la place, il creuse, plante une pousse d’arbre. Nous sommes dans une petite ville ouvrière du nord de la France, V… 1990. Au Cap-Vert, sur l’île de B…, Maira trie les affaires de sa mère disparue. Elle trouve une photographie floue, seule trace de l’existence d’un père dont elle a tout oublié. Seize années et des milliers de kilomètres séparent les lieux et les êtres.


le-voyage-de-hanumanLe voyage de Hanumân
Andreï Ivanov
Éditions Le Tripode 2016

Le Voyage de Hanumân raconte l’exil de deux paumés au Danemark, et leur vie quotidienne dans un camp de réfugiés. L’Estonien Johann et l’Indien Hanumân, compagnons d’infortune, survivent comme ils peuvent. Entre les magouilles, les petites et grandes indignités, les humiliations et les mensonges, se dessine jusqu’au rire une carte sensible de ces zones transitoires où pataugent et se mêlent l’absurde, les espoirs et les peurs de milliers de laissés-pour-compte.


3d_mo_9782896496747Mostarghia
Maya Ombasic
Éditions VLB 2016
Mostar, dans le sud de la Bosnie-Herzégovine, est une ville idyllique entourée de collines ensoleillées. La cité médiévale est traversée par la Neretva, le fleuve émeraude qui charrie jusqu’à l’Adriatique la douceur de vivre dans la « vallée des arbres sucrés », où naître chrétien ou musulman, serbe ou croate, est la dernière des choses qui comptent. C’est là que vit la jeune Maya quand les obus se mettent à tomber, d’abord un à un, puis en pluie drue sur la Yougoslavie.
Dans l’abri anti-bombardements, les scènes tragicomiques que rapportent les habitants hilares n’empêchent pas la réalité du massacre de filtrer : la guerre est là, elle va durer, il faut partir. Maya et son petit frère s’enfuient dans la caravane des gitans ; ils retrouveront leurs parents à Split, d’où la famille s’embarquera avec d’autres réfugiés pour un exil qui la mènera en Suisse, puis au Canada.


fitUn bateau pour l’Argentine
Alexei Makouchinski
Éditions Louison 2017

Un bateau pour l’Argentine est une enquête effectuée au gré de découvertes et de rencontres, sur une toile de fond contemporaine qui renvoie à l’expérience de la « quatrième vague d’émigration », celle qui quitte la Russie dans les années 1990-2000; mais elle constitue aussi une réflexion sur la création littéraire. Cette tentative d’investigation quasi archéologique s’accompagne d’une appropriation progressive du passé par un ex-soviétique en quête d’une mémoire historique effacée dans son pays. En effet, Alexandre Vosco a traversé les deux guerres mondiales, il est dépositaire de l’expérience de l’exil, mise en abyme par son long séjour en Argentine. Si, ayant émigré, il n’a pas vécu la terreur stalinienne, cette page de l’histoire est évoquée à travers l’histoire de son meilleur ami, Vladimir Grave, retrouvé par hasard sur le vapeur qui voguait vers l’Argentine, en 1950. Un des héros de ce livre est, sans conteste, l’architecture contemporaine, qui, par le biais de superbes métaphores, permet de mieux comprendre le monde. Il est aussi, pour le lecteur français, un plongeon dans l’atmosphère parfois oubliée de la France de la fin des années 1980 et des années 1990, décrite avec humour et dans un style irréprochable.


product_9782070179220_195x320Un destin russe
Lise Chasteloux
Éditions Gallimard 2016
1914. Alexeï est officier infirmier dans la cavalerie de Moscou. Fils d’un riche propriétaire de soieries, il rêve de devenir médecin. Lorsque la guerre éclate, il doit rejoindre le front de l’Est avant d’intégrer un corps expéditionnaire à destination de la France, au grand regret de sa mère. Ils n’auront de cesse de s’écrire en dépit des troubles qui ébranlent la Russie.
Au même moment dans les Vosges, Marie, en compagnie de son amie Solange, attend le retour de son époux parti au front. Mais bientôt leur village d’Hadaux-la-Tour est mis en émoi par l’inquiétante disparition d’une jeune femme…
Après l’abdication du tsar en 1917, les soldats russes indésirables dans leur pays sont dispersés dans les fermes françaises pour suppléer au manque de bras. C’est ainsi qu’Alexeï va rencontrer Marie.


contrejour_couvdepliee.inddContre jour
Sara Rosenberg
Éditions La Contre Allée 2017

Jerónimo Larrea se rend à Buenos Aires pour assister aux funérailles de son père. De retour à Madrid, où il s’ est exilé et a fondé une compagnie de théâtre, il reçoit un appel de Checo, une vieille connaissance qu’ il n’ a pas vue depuis longtemps et qui lui propose un rendez-vous. Jerónimo Larrea n’ en reviendra pas.

Sa compagne Griselda Koltan – la voix principale de Contre-jour –, actrice et interprète passionnée de Jean Genet, refuse de se résoudre à la version officielle de l’ histoire et se confronte à un monde fait d’ apparences et de chausse-trappes où s’ entrecroisent le crime, la folie, le théâtre, la guerre, la corruption.


 Mille ans après la guerre
Carine Fernandez
Éditions Les escales 2017

Miguel, un veuf solitaire, reçoit une lettre de sa soeur Nuria : elle a perdu son époux et compte venir s’installer près de lui, dans sa cité ouvrière de la région de Tolède. Pris de panique, le vieil homme fuit avec son chien Ramon en direction du village de son enfance, dans l’Estrémadure, où il n’est jamais retourné depuis la guerre civile. Là, des souvenirs de sa jeunesse refont surface.